20 août 2019

Un tango à trente ans/On a beat of tango

- Qu'est-ce que tu fais dans les trente prochaines années ?
- Je ne sais pas très bien, pourquoi ?
- Parce que je voudrais apprendre à danser le tango avec toi.

- What will you do in the next thirty years?
- I don't know yet, why?
- Because I want to learn how to dance tango with you.

1 août 2019

Bien chez vous/Home, sweet home

Dulcinée a passé tous le mois de juillet avec son chéri, Viking n°2, essentiellement chez moi.

- je vais demander une résidence alternée à mes parents : une semaine chez eux, une semaine chez vous.
Elle ne pouvait pas mieux dire qu'elle est bien chez moi.

Dulcinée spent all of july with her boyfriend, Viking n°2, most of the time at my home.

- I will ask my parents for a shared custody: a week with them and a week with you.
She couldnt' tell better she feels at home.

30 juillet 2019

Mère/Mother

- Il y a dans ton sourire toute la fierté d'une mère et tous les bonheurs du monde quand tu vois ton fils arriver.

- When your son is coming to you, I see in your smile a mother's pride and all happiness a world can bring.

28 juillet 2019

Dans la chaleur/In the heat

Viking n°2 et Dulcinée sont partis 4 jours à Londres. Avec la canicule, l’Eurostar est heureux de leur offrir un jour de vacances en plus. Le réchauffement climatique peut même faire des chanceux.

Viking n°2 and Dulcinée went to visit London for 4 days. With the heat, Eurostar happily offered them one more day on holiday. Climat change can even make people lucky.

26 juillet 2019

Step by step

Dulcinée nous raconte comment elle a intégré son beau-père à son existence, et vice-versa.
Elle a cinq ou six ans et c'est la première fois que le nouveau compagnon de sa mère la gronde :
- Tu ne sais jamais rien !
- Si ! Je sais que je t'aime.
Fin des remontrances.

Dulcinée is telling us how she integrated her stepfather in her life and vice versa.
She is five or six and it's the first time her mother's new partner is telling her off:
- You never know anything.
- Yes, I know I love you!
End of reproach.

24 juillet 2019

Ici et maintenant/Here and now

Nous voici parisiens.
Encore en chantier, encore en recherche de nos marques.
Des aménagements aussi, dans la composition familiale. Viking n°1 se fait plus rare, Dulcinée plus fréquente. Nous grandissons tous.

Now we live in Paris.
Work in progress, still trying to figure how we live here.
Kin adjust too: Viking n°1 sacrcely visits, Dulcinée is more regular with us. We all grow up.

25 juin 2019

En mouvement/Moving

Pas de billets ces jours-ci : je déménage. Bientôt parisienne, et ravie de l'être.

No posts these days : I'm moving. Almost a parisian, and happy to be.

22 juin 2019

Non neutre/Un-neutral

En réunion, une collègue se corrige, car elle a lu une mention sexiste. J'approuve. Un autre minimise.
- Les hommes et les femmes, c'est pas pareil. Par exemple, moi je suis plus costaud.
- Oui, et à chacun selon ses possibilités. Par exemple, moi, j'ai fait des études plus longues.

During a meeting, a coworker corrects herself because she read a sexist reference. I approve. Another one minimizes.
- Men and women are different. For an example, I am stronger.
- Yes, and everybody does as one can. For an example, I studied longer.

20 juin 2019

En série/Hold a serie

ça fait une demi-heure que ce collègue enchaîne les blagues sexistes, à la pause. J'exprime que j'en ai assez entendu.
- Bah, c'est pour rigoler.
- Après tant de blagues sur les femmes, j'ai hâte d'entendre celles que tu vas faire sur les Juifs et les Noirs.

This coworker holds a serie of sexist jokes for 30 minutes during our break. I tell him I've heaurd enough.
- Well, it's only for joking.
- After all your jokes about women, I'm eager to listen to your next about Jews and black people.

18 juin 2019

Dam !

Retour au bord des canaux, où les maisons sont alignées à leur âge et pas à leur voisine.
Encore des couleurs sur ma peau.
Des baisers par centaines sur des ponts, des passerelles, des quais.
Des nuées de vélos, la Laitière au naturel.
Rembrandt nous a servi de balade.

Back by the canal, where houses align with their age and not with the next one.
More colours on my skin.
Hundreds of kisses on bridges, footbridges, platforms.
Flocks of bikes, the Milkmaid in plain.
Rembrandt gave us a walk.